Rétablir<br/>la confiance<br/> <span class="blue">dans les médias</span><br/>

La confiance et les médias, une rélation brisée

Les mois écoulés ont déclenché une vaste discussion sur ce qu’on appelle «Fake News», des messages qui - souvent sans rapport avec la réalité - se frayent un chemin à travers le monde et font partie du processus décisionnel du peuple. Rapidement, ce terme est maintenant utilisé pour endommager les messages indésirables, peu importe s'ils sont vrais ou faux. Bien que ce phénomène vaille la peine d'être ciblé, comme de nombreuses initiatives qui ont été lancées, il existe des raisons principales pour lesquelles les médias traditionnels ont perdu leur statut de source d'information digne de confiance.

Commençons par quelques statistiques : une étude récente de l'institut Kantar montre que, àvec l'éxception de la radio (52%), une majorité des Français ne pensent plus que les nouvelles présentées par les médias sont crédibles. Les chiffres ne semblent pas très différents ailleurs, par exemple, aux Etats-Unis, une sondage Gallup montre qu'entre 1972 et 2016, le nombre d'Américains qui disent avoir «beaucoup» ou juste «une part» de confiance dans les médias de masse a régulièrement diminué de 72% à 32%, et, en 2015, plus de 60% des Allemands ont déclaré dans un sondage Infratest Dimap qu'ils ont peu ou pas confiance dans les médias.

Ces chiffres confirment que les «Fake News» - tant au sens réel qu’abusé - se développent sur des terres fertiles de profonde méfiance dans les médias traditionnels. Essayer de s'attaquer à la question juste sur la fin de «Fake», comme beaucoup d'initiatives le font, ne sera probablement pas assez pour résoudre le problème

Chez verimedia, nous pensons que la bonne approche doit être positive : au lieu de désigner seulement les pommes pourries, nous devrions encourager plus d'arbres à produire de bons fruits : des infos que les gens commenceront à croire à nouveau.

Nous avons urgemment besoin de ce processus pour renforcer les processus décisionnels dans nos sociétés démocratiques, qui ne peuvent tout simplement pas exister sans une information bonne et fiable. Si nous perdons des sources d'information fiables, nos démocraties s'éroderont et finiront par disparaître.

Front page
1
French
anchor
top
Article identifier
restoring_trust_news
Extension download
Off